Le rapport du BRF souligne le fait que Ford n’a pas su faire face à la crise du logement et de l’itinérance

Queen’s Park – Le porte-parole libéral pour les affaires municipales et du logement, Stephen Blais, a fait la déclaration suivante :

« Le chômage n’a jamais été aussi élevé depuis une génération. Les femmes, les nouveaux Canadiens et les travailleurs occupant des emplois à bas salaire sont les plus touchés. Le temps est venu de prendre des mesures plus agressives pour soutenir le choix de logement pour les Ontariens.

Au lieu de s’attaquer à certaines des causes profondes de l’itinérance, Doug Ford a soulevé l’interdiction d’expulsion et a refusé de créer un programme provincial de congés de maladie payés garantis pour aider les personnes malades ou en isolement et en attente de résultats de tests avec une sécurité financière. Son incapacité à résoudre cette crise est une trahison pour les milliers de familles qui risquent de se retrouver sans abri ».

-30-

Doug Ford doit régler les retards de la Commission de la location immobilière

OTTAWA, ON – Lucille Collard, députée d’Ottawa-Vanier et cheffe parlementaire du Parti libéral de l’Ontario, demande à la province de…

Plus

Ford piétine les droits des patients avec le projet de loi 7

QUEEN’S PARK – Aujourd’hui, le gouvernement de l’Ontario a publié ses règlements relatifs au projet de loi 7, indiquant jusqu’où…

Plus

Les libéraux de l’ontario prennent un pas de l’avant important dans la préparation de la campagne électorale de 2026

TORONTO, ON – Aujourd’hui, plus de 600 libéraux de toute la province se sont réunis pour faire le point sur…

Plus