Des Soins Pour Chaque Enfant de L’Ontario

L’année qui vient de s’écouler a été particulièrement difficile pour les parents de l’Ontario – surtout pour les mamans. Les parents et les fournisseurs de soins de l’Ontario ont pris la relève, prenant soin des personnes qui les entourent dans le chaos et l’incertitude les plus complets, alors que Doug Ford les a abandonnés. Nous devons à tous les fournisseurs de soins de l’Ontario un grand merci pour tout ce qu’ils ont fait pour surmonter les difficultés de l’année qui vient de passer. Ils méritent également de l’action de la part de notre gouvernement provincial.

Mais il ne s’agit pas seulement de venir en aide aux parents ; il s’agit aussi de notre économie. L’augmentation de la participation des femmes au marché du travail pourrait faire croître l’économie de l’Ontario de près de 7 milliards de dollars par an. Notre économie ne se remettra pas du COVID-19 sans une participation pleine et égale de la main-d’œuvre, et cela ne se produira pas sans services de garde d’enfants. Chaque dollar investi dans les services de garde d’enfants rapporte 2,50 $ à l’économie. 

Des Soins Pour Chaque Enfant de L’Ontario

80 % d’économies avec des garderies à 10 $ par jour

50% d’économies sur les soins avant et après l’école

Frais de scolarité GRATUITS pour les éducateurs de la petite enfance

“Chaque famille de l’Ontario, quel que soit le type de soins qu’elle choisit pour son enfant, sera mieux lotie grâce à notre plan.”
— Steven Del Duca

À l’occasion de la fête des Mères, les libéraux de l’Ontario s’engagent à offrir des services de garde d’enfants universels à toutes les familles de l’Ontario. Nous nous engageons à: 

  1. Travailler avec nos partenaires fédéraux pour mettre en œuvre des services de garde d’enfants agréés universels à 10 $ par jour en Ontario, en réduisant les frais moyens de plus de 80 % :
    • Maintenir les subventions en place pour les familles à faible revenu (aucun coût en dessous de 20 000 $ de revenu familial net et subventions partielles jusqu’à environ 45 000 $).
    • Mise en œuvre progressive au fur et à mesure que nous créons et dotons en personnel les places nécessaires pour répondre à la demande : les enfants d’âge préscolaire de 2,5 à 4 ans d’ici la fin de 2022 ; les tout-petits âgés de 18 mois et plus d’ici 2023 ; et tous les enfants de 0 à 4 ans qui en ont besoin d’ici 2024. 
  2. Dans les 100 jours suivant son entrée en fonction, réduire de plus de la moitié les frais de garde avant et après l’école, pour les ramener à 10 $ par jour d’ici septembre 2022, afin que les familles puissent avoir accès à des services de garde agréés flexibles qui encouragent les loisirs et l’acquisition de compétences.
  3. Améliorer le programme de congé parental de 18 mois pour s’assurer que les nouvelles mamans et les nouveaux papas ont la possibilité de rester à la maison plus longtemps avec leurs enfants sans que leurs prestations d’assurance-emploi soient réduites d’ici la fin de l’année prochaine, tout en travaillant avec le gouvernement fédéral pour combler les lacunes pour ceux qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi.
  4. Pour les familles qui choisissent des options et des fournisseurs de soins autres que les garderies agréées, nous améliorerons le crédit d’impôt pour l’accès aux services de garde d’enfants et l’allégement des dépenses (CARE) de 50 %, pour le porter à 2 000 $ en moyenne, et nous le verserons sous forme de paiements anticipés réguliers.

Le gouvernement de Doug Ford a déjà dit qu’il ne s’associera pas au gouvernement fédéral pour réaliser ce projet transformateur en Ontario. Le gouvernement fédéral met des milliards de dollars sur la table pour le système de garde d’enfants de l’Ontario. Mais Doug Ford veut que les parents continuent à se débattre sur des listes d’attente et à payer 50 $ par jour pour des services de garde d’enfants et peut-être en récupérer une partie sous forme de crédit d’impôt, sous la fausse promesse du » choix « .

Les familles méritent de choisir ce qui répond le mieux à leurs besoins – c’est ce qu’offre notre plan libéral de l’Ontario. Chaque famille de l’Ontario bénéficiera du choix offert par notre plan.

Nous espérons que d’ici la prochaine fête des Mères, le premier ministre Ford aura apporté un réel soutien aux familles ontariennes. Mais s’il ne l’a pas fait, nous vous demanderons de voter aux élections de juin 2022 pour que nous puissions le faire. Notre consultation sur la plateforme #PrendreLeMicro a donné lieu à plus de 230 000 votes sur des idées de politiques, et les services de garde d’enfants universels ont reçu un soutien de 90 %.

Notre plan chiffré pour des services de garde d’enfants universels pour chaque famille en Ontario permettra de :

  • Réduire les frais moyens pour ceux qui fréquentent des services de garde agréés de plus de 50 $ à 10 $/jour – plus de 80 % ou des économies annuelles moyennes d’environ 10 000 $ par enfant.
  • Permettre à environ 130 000 parents ontariens, principalement des mères, de rejoindre la population active à temps plein (augmentation estimée à 40 %).
  • Offrir la gratuité des frais de scolarité pour tous les programmes d’éducation de la petite enfance (EPE) dans les collèges de l’Ontario tout en garantissant la dignité économique des travailleurs avec une rémunération et des avantages améliorés pour les travailleurs, afin de s’aligner sur les classes de maternelle à temps plein. Nous améliorerons également le recrutement, la rétention et les possibilités d’apprentissage professionnel. La majorité des travailleurs de la petite enfance, presque toutes des femmes, gagnent moins de 20 $/h – notre nouvelle grille salariale varierait entre 23 et 40 $/h pour les EPE.
  • Créer 30 000 nouveaux emplois pour les éducateurs de la petite enfance et les autres personnels des centres de garde d’enfants, ainsi que 15 000 emplois dans le secteur de la construction pour aider à créer de nouvelles places de garde d’enfants sur trois ans dans les écoles, les lieux de travail et les espaces communautaires où ils sont le plus nécessaires.
  • Tirer parti de notre engagement à tuer l’autoroute 413 et réinvestir les 8 milliards de dollars d’économies dans nos écoles financées par des fonds publics pour construire de nouveaux centres de garde d’enfants dans les écoles.
  • Veiller à ce que les besoins particuliers en matière de garde d’enfants pour les enfants ayant des besoins spéciaux, pour les familles indigènes, pour les communautés racialisées et pour les communautés rurales soient satisfaits par des options de garde flexibles et inclusives, en mettant notamment l’accent sur l’expansion des soins à domicile agréés et sur une approche de financement équitable pour les communautés des Premières Nations.
  • Donner la priorité à l’expansion des services de garde d’enfants à but non lucratif et aux approches innovantes pour ceux qui travaillent par quarts et selon des horaires non traditionnels, tout en veillant à ce que toutes les familles dans les espaces agréés bénéficient de frais abordables et de soins de qualité et sûrs.

En cette fête des mères, nous célébrons les mamans de l’Ontario – et nous sommes prêts à prendre les mesures que les parents et les aidants naturels de l’Ontario méritent. 

Les libéraux de Don Valley-Ouest désignent Stephanie Bowman comme candidate du Parti libéral de l’Ontario pour 2022

13 octobre 2021 – Les libéraux de Don Valley-Ouest ont désigné Stephanie Bowman, cadre dans le domaine des services financiers,…

Plus

Les libéraux de Scarborough-Agincourt désignent Soo Wong comme candidate du Parti libéral de l’Ontario pour 2022

13 octobre 2021 – Les libéraux de Scarborough-Agincourt ont désigné Soo Wong, une professionnelle de la santé de première ligne,…

Plus

Les libéraux de Richmond Hill désignent Roozbeh Farhadi comme candidat du Parti libéral de l’Ontario pour 2022

Le 1er octobre 2021 – Les libéraux de Richmond Hill ont désigné Roozbeh Farhadi, directeur du développement des petites entreprises…

Plus