Steven Del Duca annonce que les libéraux interdiront les armes de poing dans toute la province

TORONTO – Un gouvernement libéral de l’Ontario interdira les armes de poing dans toute la province dès la première année de son mandat, a annoncé aujourd’hui le chef du Parti libéral de l’Ontario, Steven Del Duca, dans la dernière version du programme électoral de son parti.

« J’en ai assez de la politique d’ouverture aux affaires de Doug Ford en ce qui concerne les armes à feu ». Del Duca a déclaré : « Les conservateurs de Ford font passer les intérêts du lobby des armes à feu avant ceux des victimes ontariennes de crimes commis avec des armes à feu qu’ils ont juré de protéger.  Le résultat est que la violence par armes de poing devient incontrôlable. Le choix sur les armes de poing est clair: plus d’armes de poing et de crimes par armes à feu sous les conservateurs de Ford, ou une interdiction des armes de poing sous les libéraux de l’Ontario. »

Un gouvernement libéral de l’Ontario ferait ce que Doug Ford ne veut pas faire et interdirait la vente, la possession, le transport et le stockage des armes de poing. Notre plan prévoit également ce qui suit

  • Accepter l’offre du gouvernement fédéral de financer un programme de rachat ;
  • S’associer au gouvernement fédéral pour mettre fin à la contrebande d’armes à feu à la frontière entre l’Ontario et les États-Unis ;
  • Plaider pour l’extension de l’interdiction à l’échelle nationale afin que les armes à feu ne puissent pas être acheminées par les frontières interprovinciales.

Les faits :

  • Les conservateurs de Ford ont bloqué les efforts municipaux et fédéraux visant à interdire les armes de poing en Ontario (Huffpost) (CBC)
  • 49 personnes ont déjà été tuées ou blessées cette année dans la seule ville de Toronto (TPS)
  • Les homicides par arme de poing ont augmenté d’année en année et représentaient 61 % des décès par arme à feu en 2020 (Statistique Canada)
  • Le Canada se classe au 4e rang des pays de l’OCDE pour les décès par arme à feu (OurCommons)
  • Un nombre croissant d’armes à feu utilisées à des fins criminelles sont d’origine nationale (CBC)
  • La moitié des décès par arme à feu en Ontario sont dus à l’automutilation (CTV)

Les conservateurs de Ford ont continué à refuser de prendre position contre la violence armée et ont voté contre un projet de loi similaire proposé par la députée libérale Mitzie Hunter. Ford lui-même a confirmé qu’il » n’appuierait pas l’interdiction des armes de poing » (Globe and Mail) et est revenu sur ses promesses d’accélérer l’adoption du projet de loi de la députée Hunter visant à offrir davantage de soutien en matière de santé aux victimes de violence armée. Le plan des libéraux de l’Ontario traiterait également la violence armée comme un problème de santé publique et financerait des services de counseling en matière de traumatisme pour les survivants et les autres personnes touchées par la violence armée.

« Les conservateurs de Ford sont alignés à 100% avec le lobby des armes à feu, s’opposant agressivement à tous les efforts des conseils municipaux et du gouvernement fédéral pour retirer les armes à feu des rues de l’Ontario », a conclu M. Del Duca.

-30-

Doug Ford doit régler les retards de la Commission de la location immobilière

OTTAWA, ON – Lucille Collard, députée d’Ottawa-Vanier et cheffe parlementaire du Parti libéral de l’Ontario, demande à la province de…

Plus

Ford piétine les droits des patients avec le projet de loi 7

QUEEN’S PARK – Aujourd’hui, le gouvernement de l’Ontario a publié ses règlements relatifs au projet de loi 7, indiquant jusqu’où…

Plus

Les libéraux de l’ontario prennent un pas de l’avant important dans la préparation de la campagne électorale de 2026

TORONTO, ON – Aujourd’hui, plus de 600 libéraux de toute la province se sont réunis pour faire le point sur…

Plus