Les libéraux de l’Ontario supprimeront l’autoroute 413 et investiront plutôt dans la construction et la réparation des écoles de la province

TORONTO – Le chef du Parti libéral de l’Ontario, Steven Del Duca, a promis que sa première action, s’il est élu premier ministre, sera de rejeter le projet d’autoroute 413 de Doug Ford qui favorise l’étalement urbain, et d’utiliser plutôt l’argent qui servirait à le financer pour investir 8 milliards de dollars d’argent frais sur cinq ans dans la construction et la réparation d’écoles financées par les fonds publics dans tous les coins de la province.

« Doug Ford a tout faux – il se concentre exclusivement sur la récompense des donateurs milliardaires conservateurs, alors que les libéraux de l’Ontario se concentrent sur les millions de familles dont les enfants méritent les meilleures écoles possibles », a déclaré Del Duca. « Je suis déterminé à faire en sorte que nos enfants et nos travailleurs de l’éducation aient les meilleures conditions d’apprentissage et de travail au monde, et je ferai tout ce qui est nécessaire pour y parvenir. »

Le Plan d’action libéral de l’Ontario pour rebâtir les écoles représente la première tranche du plus grand investissement dans nos écoles depuis plus d’une génération. En travaillant en étroite collaboration avec les conseils scolaires de la province, pour veiller à ce que les besoins des communautés urbaines, rurales et éloignées soient respectés, un gouvernement libéral de l’Ontario construirait des centaines de nouvelles écoles et réduirait considérablement le retard chronique dans les réparations.

« Il est inconcevable pour moi que Doug Ford veuille dépenser des milliards de dollars pour paver des terres agricoles, détruire des zones humides et saper la Ceinture de verdure, tout cela pour une autoroute qui ne fera gagner que quelques secondes à certains navetteurs « , a déclaré M. Del Duca. « Les libéraux de l’Ontario ont déjà arrêté ce projet imprudent une fois et nous le ferons à nouveau. Et j’utiliserai ces mêmes fonds pour moderniser nos écoles et rendre nos salles de classe plus saines, plus sûres et plus résistantes au climat. »

Ce plan ambitieux comprendrait :

  • La modernisation du système de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC), des chaudières, de la plomberie et des fenêtres afin que l’air de nos écoles soit sain à respirer et que l’eau soit suffisamment propre pour être bue.
  • L’ajout de ressources pour faire en sorte que les écoles de l’Ontario aient accès à la haute vitesse à large bande et soient également résilientes au climat.
  • Créer des milliers de nouvelles places pour les garderies en milieu scolaire afin que nos enfants aient le meilleur départ possible dans la vie.
  • L’élaboration d’une nouvelle norme de bon état pour toutes les écoles de l’Ontario financées par les fonds publics, qui sera rendue publique.

En plus d’une amélioration sans précédent du système d’éducation de la province, le Plan d’action libéral de l’Ontario créerait des milliers de nouveaux emplois dans les métiers spécialisés, donnant ainsi aux familles qui travaillent fort la chance de contribuer à la relance de notre économie après la pandémie.

« Les libéraux de l’Ontario travailleront sans relâche pour améliorer la vie des gens qui vivent dans cette province en investissant dans les écoles et en créant des emplois », a ajouté M. Del Duca. « Les conservateurs de Doug Ford se contentent de détruire nos zones humides, nos terres agricoles et notre ceinture verte tout en distribuant des cadeaux à leurs amis milliardaires. »

– 30 –

Document d’information

Un gouvernement dirigé par Steven Del Duca investira 8 milliards de dollars supplémentaires sur cinq ans dans l’infrastructure de l’éducation et de la garde d’enfants pour la construction de nouvelles infrastructures et la rénovation des écoles et des centres de garde d’enfants existants de l’Ontario.

L’état de l’infrastructure éducative en Ontario a été mis en évidence par la crise du COVID-19.  L’absence de ventilation adéquate, le vieillissement des installations, le manque de souplesse des salles de classe et l’arriéré des travaux de rénovation ont mis en évidence l’état des réparations.

Cet investissement progressif de 8 milliards de dollars sur cinq ans permettrait de financer:

  1. de nouvelles écoles et des ajouts importants pour faire face à la croissance de la population et aux écoles qui ne sont pas en bon état ;
  2. des centres de garde d’enfants en milieu scolaire pour augmenter considérablement le nombre de places en vue de la mise en place d’un programme universel de garde d’enfants ; et
  3. le renouvellement de l’infrastructure existante afin de combler l’important rattrapage nécessaire pour atteindre un état de bon entretien.

Cet investissement permettrait de moderniser les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation, la plomberie et les fenêtres des écoles et des garderies existantes.  Il permettrait également d’améliorer l’accès à l’internet haut débit.

Les nouvelles écoles et les nouveaux centres de garde d’enfants seraient également conçus et construits pour être plus résistants au climat et les écoles existantes pourraient être modernisées pour être résistantes au climat. Dans le cadre de cet investissement, une nouvelle norme de bon état pour toutes les écoles financées par les fonds publics de l’Ontario sera élaborée en consultation avec les conseils scolaires et les principaux intervenants.

Ces projets permettront non seulement de construire et d’améliorer des établissements d’enseignement et des garderies en milieu scolaire, mais aussi de créer des milliers de nouveaux emplois dans des métiers spécialisés qui seront nécessaires à l’ère post-vaccinale.

Investissements libéraux passés 

Pendant qu’il était au pouvoir, le Parti libéral de l’Ontario a investi de façon importante dans l’infrastructure scolaire, ce qui a entraîné la construction de 860 nouvelles écoles et la rénovation de 840 autres.

Dans le budget de 2018, le gouvernement libéral a annoncé 16 milliards de dollars de subventions d’équipement sur 10 ans pour la construction et l’amélioration des écoles. Le gouvernement PC a depuis réduit cet engagement à 12 milliards de dollars sur 10 ans. Ces 8 milliards de dollars s’ajouteraient à ces engagements.

Quelques faits

  • Une école élémentaire  typique coûte entre 10 et 15 millions de dollars et sa construction prend environ un an après l’obtention des approbations. Une école secondaire typique coûte 35 à 40 millions de dollars et sa construction prend environ deux ans après l’obtention des autorisations. Ces coûts estimés ne comprennent pas le coût des terrains.

  • D’après les données du gouvernement, le retard actuel dans les infrastructures scolaires est estimé à 16,3 milliards de dollars.

  • Il y a environ 4 800 écoles en Ontario – environ 4 000 écoles élémentaires et 800 écoles secondaires.

  • Cet investissement s’ajouterait aux engagements actuels de maintenir 1,4 milliard de dollars par an dans la réfection des écoles, ce qui équivaut à la recommandation du vérificateur général d’investir 2,5 % de la valeur de remplacement des écoles dans la réfection des écoles. Un tel investissement permettrait d’accélérer la réduction du retard dans la réfection des écoles.

Les libéraux d’Etobicoke-Nord nomment Julie Mbengi Lutete comme candidate du Parti libéral de l’Ontario pour 2022

23 mars 2021 – Les libéraux d’Etobicoke-Nord ont nommé Julie Mbengi Lutete, un leader francophone et une défenseuse de la…

Plus

Les libéraux de l’Ontario supprimeront l’autoroute 413 et investiront plutôt dans la construction et la réparation des écoles de la province

TORONTO – Le chef du Parti libéral de l’Ontario, Steven Del Duca, a promis que sa première action, s’il est…

Plus

Les libéraux d’Oakville North-Burlington nomment Kaniz Mouli comme candidate du Parti libéral de l’Ontario pour 2022

Le 18 mars 2021 – Les libéraux d’Oakville North-Burlington ont nommé Kaniz Mouli, un professionnel de Bay Street et une…

Plus