Les libéraux de l’Ontario publient un plan pour rendre la sécurité obligatoire après une recrudescence des manifestations antiscientifiques

TORONTO – L’Ontario doit adopter une approche de tolérance zéro à l’égard de la rhétorique antiscientifique et du non-respect des règles de santé publique, qui menacent la vie des gens et mettent en péril les petites entreprises et la reprise économique de l’Ontario.

« La mollesse de Doug Ford en matière de sécurité publique nous coûte des vies, de l’argent et du temps et met à l’épreuve la patience des personnes qui ont fait ce qu’il fallait », a déclaré le chef du Parti libéral de l’Ontario, Steven Del Duca. « Cela se termine quand nous disons que cela se termine. Plus de bêtises. Plus d’exceptions. Plus de retard. Nous devons agir avec force et détermination pour mettre cette menace derrière nous. «

Le plan » Mandat de sécurité » du Parti libéral de l’Ontario préconise des mesures de sécurité publique accrues qui protégeront les collectivités, favoriseront l’acceptation des vaccins et accéléreront notre réouverture économique, par les moyens suivants :

Promouvoir agressivement l’acceptation des vaccins et combattre la désinformation antiscientifique.

  • Demander une réunion immédiate de l’Association des chefs de police de l’Ontario (OACP) pour discuter de la façon de protéger les communautés contre les abus, le harcèlement et la violence anti-vaccins, et le blocage de l’accès aux services – en veillant à ce que le droit de réunion publique soit maintenu dans les limites légales existantes sur le harcèlement, l’accès aux services et l’incitation à la violence.
  • En consultation avec l’OACP et l’Association des hôpitaux de l’Ontario, établir des zones d’exclusion temporaires autour des entrées des hôpitaux afin de protéger à la fois le droit des gens à manifester pacifiquement et le droit des patients et du personnel de santé de première ligne à la sécurité.
  • Travailler avec les agents de santé publique pour augmenter les amendes en cas de non-respect des ordonnances de santé publique existantes liées à la COVID.
  • Travailler avec le gouvernement fédéral pour combattre la désinformation et la mésinformation liées aux vaccins et à la pandémie de la COVID-19, et leurs impacts sur la santé publique et la radicalisation.
  • Investir dans l’éducation et la sensibilisation à la santé publique pour les communautés où la confiance et l’accès aux vaccins restent un défi, et offrir ce soutien aux parents par le biais de nos écoles publiques.
  • Protéger les propriétaires d’entreprises contre les défis liés aux droits de la personne en ajoutant des exigences relatives à l’utilisation des certificats de vaccination COVID-19 en tant que règlement en vertu de la Loi d’urgence.

Renforcer les mandats de vaccination et protéger les travailleurs

  • Renforcer les mandats de vaccination pour les travailleurs de la santé et de l’éducation afin d’éliminer les échappatoires en matière de tests pour ceux qui n’ont pas d’exemption médicale ou d’exemption du Code des droits de la personne de l’Ontario.
  • Rendre obligatoire la vaccination des passagers et des opérateurs de tous les trains et autobus sous réglementation provinciale.
  • Rendre obligatoire la vaccination de tous les employés des lieux de travail où les clients doivent être vaccinés.
  • Rendre obligatoire la vaccination des élèves de l’Ontario nés en 2009 ou avant et établir des programmes de vaccination des unités de santé publique dans chaque école de l’Ontario, afin d’administrer les vaccins sur place aux élèves, aux travailleurs de l’éducation et aux membres des familles admissibles.
  • Offrir aux travailleurs 10 jours de congé de maladie payés financés par la province, ce qui permettra aux gens de rester à la maison lorsqu’eux-mêmes, leurs enfants ou les personnes dont ils s’occupent ne sont pas bien ou sont exposés et de suivre toutes les autres mesures de santé publique.

Préparer l’Ontario à la prochaine phase du COVID-19

  • Augmenter le financement des collèges et des universités de l’Ontario afin d’élargir les programmes liés aux soins de santé et de prévenir les pénuries futures dans ce domaine.
  • Établir un plan complet et transparent pour la vaccination de masse des enfants nés après 2009, de sorte que lorsqu’un vaccin sera approuvé pour ce groupe d’âge, les enfants ontariens pourront être vaccinés sans délai.
  • Fournir un calendrier révisé pour l’augmentation des capacités en vertu des nouvelles lignes directrices sur les certificats de vaccination et un soutien financier supplémentaire aux petites entreprises.
  • Un accès accru aux tests à domicile pour tous les Ontariens et pour nos écoles.
  • Préparation de l’accès aux piqûres de rappel lorsqu’elles seront disponibles.
  • Un soutien accru pour les hôpitaux soumis à la norme COVID-19.

-30-

Doug Ford doit régler les retards de la Commission de la location immobilière

OTTAWA, ON – Lucille Collard, députée d’Ottawa-Vanier et cheffe parlementaire du Parti libéral de l’Ontario, demande à la province de…

Plus

Ford piétine les droits des patients avec le projet de loi 7

QUEEN’S PARK – Aujourd’hui, le gouvernement de l’Ontario a publié ses règlements relatifs au projet de loi 7, indiquant jusqu’où…

Plus

Les libéraux de l’ontario prennent un pas de l’avant important dans la préparation de la campagne électorale de 2026

TORONTO, ON – Aujourd’hui, plus de 600 libéraux de toute la province se sont réunis pour faire le point sur…

Plus