Les libéraux de l’Ontario ciblent les spéculateurs fonciers d’élite avec une nouvelle taxe « utilisée ou perdue »

Doug Ford ne s’attaquera pas à ses riches amis et ne construira pas plus de maisons

TORONTO – Steven Del Duca a annoncé son plan visant à forcer les spéculateurs immobiliers qui détiennent des terrains à construire de nouvelles maisons, sous peine de devoir payer une nouvelle taxe de spéculation « utilisée ou perdue ». Notre plan ciblera également les propriétés gouvernementales sous-utilisées pour la construction de nouveaux logements abordables.

Le plan libéral de l’Ontario s’attaquera de front à la montée en flèche des prix des logements en construisant 1,5 million de nouveaux logements au cours des dix prochaines années, ce qui doublera le rythme de la construction de logements et rendra le marché du logement de l’Ontario à nouveau abordable.

« Doug Ford ne construira pas plus de maisons parce qu’il n’a pas le cran de s’opposer aux riches donateurs conservateurs qui compriment délibérément l’offre pour faire grimper les prix et les profits », a déclaré M. Del Duca. « La plus grande fraude de la dernière élection a été quand Doug Ford a dit qu’il était ‘pour le peuple’. Au cours des quatre dernières années, il a refusé de s’en prendre à ceux qui profitent de la crise du logement et les a plutôt récompensés avec des accords de faveur. » 

Ces mêmes spéculateurs sont actuellement assis sur des approbations pour plus de 250 000 nouvelles maisons. Le plan libéral en matière de logement a reçu les meilleures notes de l’Association immobilière de l’Ontario, battant à la fois les plans de logement des conservateurs de Ford et du NPD dans le bulletin politique « Des maisons pour tous ».

Le plan libéral de l’Ontario va :

  • Imposer une nouvelle taxe « utilisée ou perdue » sur ces terrains pour forcer les spéculateurs à construire – ou à vendre à quelqu’un qui le fera;
  • Introduire une nouvelle taxe sur les maisons urbaines vacantes à hauteur de 2 % de leur valeur imposable et augmenter cette taxe sur les maisons appartenant à des non-Canadiens; et
  • Lancer une nouvelle Société ontarienne de construction domiciliaire pour transformer les propriétés gouvernementales sous-utilisées en logements neufs et abordables et les vendre uniquement aux acheteurs d’une première maison.

« Doug Ford a promis de réduire le coût des logements lors de la dernière campagne. Les prix des logements ont augmenté de près de 500 000 $, le coût moyen d’un logement dépassant le million de dollars pour la première fois sous sa direction », a poursuivi M. Del Duca. « Notre plan libéral rendra la vie plus abordable dès le premier jour. Nous construirons 1,5 million de nouvelles maisons, nous taxerons les spéculateurs et nous motiverons ceux qui ont le terrain à se mettre à construire – parce que c’est ce que les familles ontariennes attendent et méritent. »

Les conservateurs ne feront pas ce qu’il faut pour construire plus de maisons, car cela signifierait s’en prendre à leurs riches donateurs spéculateurs fonciers ; les libéraux de l’Ontario le feront.

Doug Ford doit régler les retards de la Commission de la location immobilière

OTTAWA, ON – Lucille Collard, députée d’Ottawa-Vanier et cheffe parlementaire du Parti libéral de l’Ontario, demande à la province de…

Plus

Ford piétine les droits des patients avec le projet de loi 7

QUEEN’S PARK – Aujourd’hui, le gouvernement de l’Ontario a publié ses règlements relatifs au projet de loi 7, indiquant jusqu’où…

Plus

Les libéraux de l’ontario prennent un pas de l’avant important dans la préparation de la campagne électorale de 2026

TORONTO, ON – Aujourd’hui, plus de 600 libéraux de toute la province se sont réunis pour faire le point sur…

Plus