Les familles ontariennes ne sentiront pas l’équilibre

Le budget conservateur réduit les services et laisse les familles ontariennes de côté

QUEEN’S PARK – Les libéraux de l’Ontario reprochent au gouvernement conservateur de léser les familles ontariennes tout en conservant des milliards de dollars dans des fonds de prévoyance. Bien que la province soit confrontée à la montée en flèche du coût de la vie, à des logements inabordables et à un système de santé en crise, le budget d’aujourd’hui n’offre aucun soulagement alors que de plus en plus d’Ontariens et d’Ontariennes luttent chaque jour pour s’en sortir.

Avec le budget d’aujourd’hui, les conservateurs de Ford :

  • Ont refusé de renouveler le programme de trois jours de maladie payés sur lequel les travailleurs de l’Ontario comptaient;
  • N’ont pas investi dans l’élimination de l’énorme liste d’attente pour l’accès aux services d’autisme;
  • se sont accrochés au projet de loi 124, qui continue de sous-payer nos infirmières et nos travailleurs de la santé de première ligne;
  • rejeté l’augmentation de la Prestation ontarienne pour enfants qui soulagerait immédiatement les familles à faible revenu;
  • Ont permis la montée en flèche des coûts des loyers et des services publics.

« Les conservateurs de Ford pourraient équilibrer le budget sans négliger la santé et le bien-être des Ontariens ordinaires. Au lieu d’investir dans les services dont les Ontariens ont désespérément besoin, ils sous-financent discrètement des services et des programmes essentiels », a déclaré le député John Fraser, chef intérimaire du Parti libéral de l’Ontario.

« Il faut équilibrer la vie des millions et des millions de familles qui vivent en Ontario. Il faut se demander si les enfants bénéficient d’un soutien adéquat en classe, en particulier ceux qui ont des besoins exceptionnels. Les gens vont-ils recevoir les soins nécessaires en temps voulu lorsqu’ils se rendent dans une salle d’urgence? Les deux millions d’Ontariens qui n’ont pas de médecin de famille pourront-ils en trouver un? Dans ce budget, la réponse est non. »

Avec ce budget, les familles ontariennes auront encore plus de mal à s’en sortir.

« Il s’agit d’un budget de statu quo », a déclaré la députée provinciale Stephanie Bowman, porte-parole des libéraux de l’Ontario en matière de finances. « Ce budget ne va pas résoudre les crises en matière de soins de santé et de santé mentale auxquelles les Ontariens sont confrontés. Il ne répare pas les écoles qui ont besoin d’être réparées, et il n’aide pas les familles et les individus qui luttent pour mettre de la nourriture sur la table. »

-30-

Le Parti libéral de l’Ontario élimine la dette de la campagne de 2022, plus de 100 000 personnes voteront lors de la course à la direction de 2023

Le remboursement de la dette est le plus rapide que le Parti ait connu depuis des décennies TORONTO, ON –…

Plus

Avis de poste vacant à la position de vice-président régional, Centre Est

Le poste de vice-président régional de la région Centre-Est est devenu vacant. La constitution du PLO exige que le Conseil…

Plus

Le gouvernement Ford annule le projet de loi visant à lutter contre le harcèlement et les abus sur le lieu de travail

— Le projet de loi 5 du député Blais, Loi visant à prévenir le harcèlement et les abus par les…

Plus