Les conservateurs de Ford ne font rien pour empêcher les braquages de voitures sous la menace d’une arme à feu

Les libéraux de l’Ontario vont interdire les armes de poing

TORONTO – Steven Del Duca s’est rendu sur les lieux d’un récent braquage de voitire très médiatisé pour dénoncer l’indifférence des conservateurs de Ford face à la recrudescence des crimes commis avec des armes de poing.Del Duca a annoncé qu’un gouvernement libéral de l’Ontario interdira les armes de poing dans toute la province et embauchera davantage de policiers afin d’enrayer la flambée de violence par armes de poing et de rendre les communautés plus sûres.

« Chaque jour, nous voyons de plus en plus de détournements de voiture effrontés sous la menace d’une arme à feu. C’est un rappel effrayant que nous avons besoin d’une action urgente pour retirer les armes de poing de nos rues », a déclaré Del Duca. « Le pire, c’est que Doug Ford ne semble pas s’en soucier et se bat pour que les armes de poing restent légales. Il a déclaré à plusieurs reprises qu’il s’oppose à l’interdiction des armes de poing, même si les crimes liés aux armes de poing augmentent dans sa propre cour. Ces attaques effrontées s’intensifient et mettent en danger la vie des familles de tout l’Ontario – et la peur doit cesser. »

Selon le service de police de Toronto, les vols de voitures ont augmenté de 81 % depuis 2017, tandis que les braquages ont augmenté de 39 % entre 2019 et 2020. Les cas signalés de braquage jusqu’à présent cette année (93) sont en vue de dépasser de loin l’année dernière (103). Le conseil municipal de Toronto a demandé au gouvernement provincial de collaborer avec le SPT et d’autres services de police pour créer un groupe de travail sur le vol de voitures afin de lutter contre l’augmentation soudaine des braquages – mais les conservateurs de Ford se sont traîné les pieds.

Un gouvernement libéral de l’Ontario va :

  • Interdire la vente, la possession, le transport et le stockage des armes de poing en Ontario;
  • Mettra sur pied un groupe de travail provincial sur le vol d’automobiles qui réunira divers organismes d’application de la loi et des procureurs de la Couronne pour s’attaquer aux détournements de voitures dirigés par le crime organisé;
  • Accepter l’offre du gouvernement fédéral de financer un programme de rachat;
  • S’attaquer à la contrebande d’armes à feu aux frontières entre l’Ontario et les États-Unis;
  • Mener la charge en faveur d’une interdiction nationale des armes de poing pour mettre fin au trafic par les frontières interprovinciales.

« Doug Ford préfère s’allier au lobby des armes à feu plutôt que de s’attaquer à la criminalité », poursuit M. Del Duca. « Si vous voulez des rues plus sûres, le choix est clair: un gouvernement libéral de l’Ontario qui interdira les armes de poing une fois pour toutes, ou les conservateurs de Ford qui font passer le lobby des armes à feu avant les familles. Le choix vous appartient. »

Doug Ford doit régler les retards de la Commission de la location immobilière

OTTAWA, ON – Lucille Collard, députée d’Ottawa-Vanier et cheffe parlementaire du Parti libéral de l’Ontario, demande à la province de…

Plus

Ford piétine les droits des patients avec le projet de loi 7

QUEEN’S PARK – Aujourd’hui, le gouvernement de l’Ontario a publié ses règlements relatifs au projet de loi 7, indiquant jusqu’où…

Plus

Les libéraux de l’ontario prennent un pas de l’avant important dans la préparation de la campagne électorale de 2026

TORONTO, ON – Aujourd’hui, plus de 600 libéraux de toute la province se sont réunis pour faire le point sur…

Plus