Le projet de loi 7 fera plus de mal que de bien

QUEEN’S PARK – Après des mois que les infirmières, les médecins et bien d’autres personnes ont imploré le gouvernement Ford d’abroger le projet de loi 124 et de renforcer notre main-d’œuvre dans le domaine des soins de santé, Doug Ford et Sylvia Jones ont plutôt choisi d’autoriser le transfert de patients des hôpitaux vers des foyers de soins de longue durée sans leur consentement. Cette règle violera les droits fondamentaux des patients et fera plus de mal que de bien en les éloignant de leur famille et de leurs réseaux de soutien.

« Après tout ce que nous avons appris de la pandémie, il est consternant que ce gouvernement continue de proposer de mauvaises solutions au mauvais moment », a déclaré le député Fraser. « Non seulement leur plan est mauvais pour les Ontariens et leurs familles, mais il est également mauvais pour nos foyers de soins de longue durée, qui subissent des pressions de personnel encore plus importantes que nos hôpitaux et dont les appels à l’aide du gouvernement Ford ont été ignorés. »

Contrairement aux hôpitaux, les foyers de soins de longue durée ne peuvent pas fermer des services pour alléger les pressions de personnel. Les foyers de soins de longue durée sont pleinement opérationnels 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, ce qui rend la crise actuelle de la dotation en personnel encore plus aiguë. Il n’y a pas de soupape de sûreté pour eux, ce qui met les résidents et le personnel en danger.

En plus de ne pas aborder de front la crise des soins de santé et le besoin de plus de travailleurs de la santé, le projet de loi 7 causera également une détresse supplémentaire aux patients en les séparant des réseaux de soutien dont ils sont devenus dépendants.

« Il est cruel et injuste de transférer des patients loin de leurs familles et de leurs communautés sans respecter leurs souhaits », a déclaré le Dr Adil Shamji. « Appliquer cette pression à des patients vulnérables ne fera que compromettre leurs soins et aggraver la crise de notre système de santé. »

» Le gouvernement Ford doit prendre des mesures immédiates pour régler la crise des soins de santé en abrogeant le projet de loi 124, en prenant au sérieux l’embauche des milliers d’infirmières et d’infirmiers formés à l’étranger actuellement en Ontario et en empêchant les agences à but lucratif d’escroquer nos hôpitaux et nos foyers de soins de longue durée « , a ajouté le Dr Adil Shamji.

-30-

Ford piétine les droits des patients avec le projet de loi 7

QUEEN’S PARK – Aujourd’hui, le gouvernement de l’Ontario a publié ses règlements relatifs au projet de loi 7, indiquant jusqu’où…

Plus

Les libéraux de l’ontario prennent un pas de l’avant important dans la préparation de la campagne électorale de 2026

TORONTO, ON – Aujourd’hui, plus de 600 libéraux de toute la province se sont réunis pour faire le point sur…

Plus

Le projet de loi 7 fera plus de mal que de bien

QUEEN’S PARK – Après des mois que les infirmières, les médecins et bien d’autres personnes ont imploré le gouvernement Ford…

Plus