Le plan environnemental des libéraux de l’Ontario permettra de lutter contre l’urgence climatique, réduira la pollution de moitié et réduira la circulation

NEWMARKET – Steven Del Duca a rendu public le plan environnemental des libéraux de l’Ontario, qui protégera et élargira la Ceinture de verdure, ramènera les tarifs du transport en commun à 1 $, réduira de moitié la pollution par le carbone d’ici 2030, et aidera les industries à fortes émissions à réduire l’impact environnemental de leurs activités.

« Grâce au plan environnemental que nous rendons public aujourd’hui, les libéraux de l’Ontario offrent un choix : Doug Ford, qui veut gaspiller des milliards sur une autoroute qui n’améliorera pas la circulation – ou un gouvernement libéral de l’Ontario qui fournira aux familles des moyens intelligents et abordables de faire des choix durables « , a déclaré M. Del Duca.

Les conservateurs de Ford ont déchiré le plan d’action climatique de l’Ontario, choisissant de lutter contre le progrès au lieu de lutter contre le changement climatique. Depuis 2018, ils ont gaspillé 30 millions de dollars en batailles judiciaires contre la tarification fédérale du carbone, ont infligé des amendes à des petites entreprises qui refusaient de poser leurs autocollants défectueux à la pompe à essence et ont déchiqueté des contrats d’énergie propre.

« Sous les conservateurs de Doug Ford, la circulation s’est aggravée, les trajets domicile-travail sont devenus plus chers et les émissions de carbone vont monter en flèche », a poursuivi Del Duca. « Maintenant, ils veulent engloutir 10 milliards de dollars dans le gaspillage de l’autoroute 413, qui détruira une énorme partie de la ceinture verte tout en ne faisant gagner que quelques secondes aux navetteurs. »

Voici les choix écologiques que les libéraux de l’Ontario proposent aux électeurs :

  • Réduire les tarifs de transport en commun à 1 $ jusqu’en 2024, ce qui permettra de réduire de 400 000 le nombre de déplacements quotidiens en voiture ;
  • Réduire de moitié la pollution d’ici 2030 ;
  • Renforcer les exigences des normes de rendement des émissions industrielles existantes des conservateurs afin de s’assurer que les plus gros pollueurs font leur part pour atteindre notre objectif de réduction de 50 % ;
  • Élargir la Ceinture de verdure et désigner 30 % des terres de l’Ontario comme zones protégées, au lieu de 10 % ;
  • Arrêter l’autoroute 413 et entretenir de façon responsable les autoroutes essentielles ;
  • Offrir un rabais de 30 %, jusqu’à 500 $, sur les bicyclettes électriques ;
  • Offrir des remises allant jusqu’à 9 500 $ sur les véhicules électriques autres que de luxe et sur l’équipement de chargement des véhicules ;
  • Fournir des subventions allant jusqu’à 3 000 $ par an pour les personnes et les entreprises qui veulent faire des rénovations écologiques comme de nouvelles fenêtres, une isolation, des pompes à chaleur et une protection contre les inondations ;
  • Créer 25 000 nouveaux emplois verts et un nouveau Fonds pour les emplois verts afin d’investir dans les innovations technologiques propres à l’Ontario.
  • Augmenter le financement des voies cyclables séparées et des pistes cyclables, des services de location et de partage de vélos et des stationnements sécurisés pour vélos.

L’absence de mesures climatiques de la part des conservateurs de Ford fait perdre aux familles un temps précieux et de l’argent durement gagné, ce qui entraîne une aggravation de la congestion, une hausse des taux d’assurance et une flambée des prix des aliments.

« Le coût du changement climatique devrait être supporté par les pollueurs, pas par les familles. Les conservateurs de Ford préfèrent distribuer des espaces verts à leurs amis promoteurs immobiliers plutôt que de prendre des mesures pour lutter contre le changement climatique « , a conclu M. Del Duca.

Faits saillants

  • Le manque de leadership des conservateurs de Ford en matière de climat permettra aux émissions de carbone provenant de la production d’électricité d’augmenter de 600 %.
  • Les entreprises actuellement visées par les normes de rendement en matière d’émissions industrielles des conservateurs sont celles qui émettent plus de 50 000 tonnes de gaz à effet de serre par année, notamment les cimenteries, les usines de produits chimiques et les raffineries de pétrole.
  • Les libéraux de l’Ontario désigneront 30 % de nos terres comme zones protégées d’ici 2030 – par rapport à 10 % – et augmenteront la taille et le nombre de parcs provinciaux, notamment en agrandissant le parc provincial Kawartha Highlands.
  • Le plan permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 50 % par rapport aux niveaux de 2005 d’ici 2030 et d’atteindre des émissions nettes nulles d’ici 2050.
  • Le plan permettra également de détourner et de recycler 60 % des déchets des sites d’enfouissement d’ici 2030, et 85 % d’ici 2050.
  • Le programme dollar-le-trajet permettra de retirer environ 400 000 voitures de la circulation par jour, en encourageant les navetteurs à choisir le transport en commun, en améliorant les temps de déplacement et en réduisant les embouteillages.
  • Le programme dollar-le-trajet permettra à un usager régulier de East Gwillimbury GO se rendant à Toronto Union d’économiser 10,40 $ par trajet et 302,15 $ par mois.

Doug Ford doit régler les retards de la Commission de la location immobilière

OTTAWA, ON – Lucille Collard, députée d’Ottawa-Vanier et cheffe parlementaire du Parti libéral de l’Ontario, demande à la province de…

Plus

Ford piétine les droits des patients avec le projet de loi 7

QUEEN’S PARK – Aujourd’hui, le gouvernement de l’Ontario a publié ses règlements relatifs au projet de loi 7, indiquant jusqu’où…

Plus

Les libéraux de l’ontario prennent un pas de l’avant important dans la préparation de la campagne électorale de 2026

TORONTO, ON – Aujourd’hui, plus de 600 libéraux de toute la province se sont réunis pour faire le point sur…

Plus