Le plan des libéraux de l’Ontario vise à révolutionner les soins aux aînés.

Nos personnes âgées ont bâti l’Ontario. Nous leur devons notre gratitude et de faire de cette province le meilleur endroit possible pour vieillir dans la dignité. Ce n’est pas ce que l’Ontario a été sous les conservateurs de Ford. Au lieu de cela, les coûts quotidiens continuent d’augmenter alors que les personnes âgées tentent de s’en sortir avec un revenu fixe. Leur désir de vieillir dans des maisons qui contiennent toute une vie de bons souvenirs est menacé par un manque de soins à domicile abordables et disponibles. Et les personnes âgées qui ont besoin d’un soutien permanent sont victimes de mauvais traitements et de négligence dans les établissements de soins de longue durée.

Nous recentrerons les soins aux personnes âgées sur ce qui compte le plus, en contribuant à réduire les coûts, à améliorer les soins et à nous attaquer à ceux qui cherchent à faire fortune sur le dos des plus vulnérables. Nous ferons en sorte qu’il soit plus facile de rester chez soi en garantissant les soins à domicile. Et si vous avez besoin de plus de soutien, nous construirons des foyers de soins de longue durée qui ressembleront à des maisons, plutôt qu’à des entrepôts.

Notre plan libéral de l’Ontario traite les personnes âgées avec la dignité et les soins qu’elles méritent.

Aider les aînés à vieillir à domicile

✅ Aider 400 000 personnes âgées de plus à obtenir des soins à domicile

✅ Aider 400 000 personnes âgées de plus à obtenir des soins à domicile

✅ Empêchez les conservateurs de distribuer des milliards de dollars aux sociétés qui entreposent les aînés

Aider les aînés à vivre de façon autonome

Les libéraux de l’Ontario vont :

  • Aider les personnes âgées à payer les réparations domiciliaires et les appareils fonctionnels comme les fauteuils roulants, les appareils auditifs, les rampes et les ascenseurs
  • Donner plus d’argent aux aidants qui soutiennent leurs proches

Les personnes âgées veulent vivre le plus longtemps possible chez elles, près de leurs amis, de leurs voisins et de leur famille. Il est grand temps d’écouter les aînés et de respecter leurs choix. Nous élargirons et rendrons permanent le crédit d’impôt aux ainés pour la sécurité à domicile afin de rendre la vie à domicile plus sûre et plus accessible – et de couvrir davantage les coûts des appareils fonctionnels, comme les fauteuils roulants, les appareils auditifs et les ascenseurs. Pour les personnes qui prennent soin de leurs proches, nous rendrons le crédit d’impôt de l’Ontario pour les aidants naturels remboursable, non imposable et versé tout au long de l’année et améliorer l’accès aux programmes et outils de soutien.

Garantir des soins à domicile à tous ceux qui en ont besoin

Les libéraux de l’Ontario vont :

  • Aider 400 000 personnes âgées de plus à obtenir des soins à domicile d’ici 2026
  • Augmenter le financement des soins à domicile de 10 % par an, en donnant la priorité aux soins à but non lucratif.
  • Financer des alternatives de vie assistée et des soins communautaires « en étoile »
  • Créer un réseau de soins aux personnes atteintes de démence
  • Financer entièrement les coûts cliniques des hospices

Nous garantirons que toute personne âgée qui a besoin de soins à domicile les obtienne en augmentant le budget annuel des soins à domicile et des soins communautaires de plus de 2 milliards de dollars par des augmentations annuelles de 10 % chaque année, en mettant l’accent sur les soins de première ligne sans but lucratif, ce qui permettra à 400 000 personnes âgées de plus d’obtenir des soins à domicile sans but lucratif d’ici 2026.

Nous financerons également 15 000 nouvelles maisons de retraite assistée – y compris des services résidentiels de petite taille, accessibles et communautaires – ainsi que des soins « en étoile » qui offrent un continuum de soins complet.

Nous créerons un réseau de soins aux personnes atteintes de démence en investissant dans les cliniques de mémoire existantes et en augmentant le nombre de ces cliniques. Ce type d’accès aux soins doit se poursuivre jusqu’à la toute fin de la vie. Nous soutiendrons donc davantage les soins palliatifs en finançant entièrement les coûts cliniques des hospices. Enfin, nous fusionnerons les fonctions de soins à domicile du gouvernement en un seul ministère axé sur les personnes âgées. (coût : environ 100 millions de dollars)

Mettre fin aux soins de longue durée à but lucratif et protéger les personnes âgées

Les libéraux de l’Ontario vont :

  • Mettre fin aux soins de longue durée à but lucratif le plus rapidement possible, l’objectif étant fixé à 2028
  • Placer des audits, des inspections et des sanctions de tolérance zéro sur les foyers de soins de longue durée qui mettent en danger les résidents ou qui détournent des fonds
  • Abroger les règles qui protègent les entreprises de soins de longue durée de toute responsabilité juridique

Les gens ont été, à juste titre, horrifiés et dégoûtés lorsque les médias ont révélé les conditions de vie dans les foyers privés de soins de longue durée de l’Ontario pendant la pandémie – nos parents, mentors et amis ayant été contraints d’endurer des mauvais traitements et de la négligence pour « faire des économies ». Les personnes âgées vivant dans des foyers privés de soins de longue durée étaient plus susceptibles de mourir de la COVID que celles vivant dans des foyers sans but lucratif ou publics. Les conditions étaient si mauvaises que l’armée canadienne a dû intervenir.

Nous ne pouvons pas laisser cela se reproduire, alors nous mettrons fin aux soins de longue durée à but lucratif le plus rapidement possible, avec pour objectif 2028, en ne renouvelant plus les licences des foyers de soins de longue durée à but lucratif, ainsi qu’en négociant et en finançant le transfert des foyers existants à des entités sans but lucratif et aux municipalités (coût net des intérêts : 150 millions de dollars par an).

Nous améliorerons également les conditions de vie des personnes âgées dans les foyers de soins de longue durée, en renforçant les inspections afin de faire respecter – avec des sanctions de tolérance zéro – les foyers qui mettent en danger les résidents ou qui ne respectent pas les nouvelles normes. Nous vérifierons, au moyen d’audits, que le financement gouvernemental des foyers de soins de longue durée est consacré aux soins et aux services aux résidents et qu’il ne va pas dans les poches des directeurs et des actionnaires. Nous empêcherons les foyers d’admettre de nouveaux résidents lorsqu’ils ne disposent pas d’un personnel adéquat et nous abrogerons les règles des conservateurs de Ford qui protègent les entreprises de soins de longue durée de toute responsabilité légale en cas de préjudice causé aux résidents. Nous renforcerons également la formation, la sensibilisation et les mécanismes d’application afin d’éliminer les mauvais traitements infligés aux personnes âgées dans les établissements de soins de longue durée et autres.

Créer des foyers de soins de longue durée à but non lucratif qui se sentent comme chez soi

Les libéraux de l’Ontario vont :

  • Construire et réaménager 58 000 nouvelles places de soins de longue durée sans but lucratif
  • S’assurer que les personnes âgées dans les foyers de soins de longue durée reçoivent au moins quatre heures de soins directs chaque jour

Pour éviter que la fermeture des foyers à but lucratif n’entraîne des temps d’attente plus longs pour les personnes âgées, nous construirons 30 000 nouvelles places de soins de longue durée d’ici 2028 et réaménagerons 28 000 places existantes pour les rendre conformes aux normes modernes. Pour ce faire, nous fournirons un soutien en matière de capital, d’exploitation et de gouvernance aux groupes sans but lucratif qui souhaitent construire des foyers de soins de longue durée, en mettant l’accent sur la construction de foyers plus petits qui reflètent leurs communautés, plutôt que des entrepôts institutionnels. Nous donnerons des fonds aux foyers de soins de longue durée sans but lucratif pour qu’ils fournissent au moins une moyenne de quatre heures de soins directs par jour, ainsi que des services pharmaceutiques, l’internet haute vitesse, la climatisation et d’autres normes d’excellence des soins.

 

Doug Ford doit régler les retards de la Commission de la location immobilière

OTTAWA, ON – Lucille Collard, députée d’Ottawa-Vanier et cheffe parlementaire du Parti libéral de l’Ontario, demande à la province de…

Plus

Ford piétine les droits des patients avec le projet de loi 7

QUEEN’S PARK – Aujourd’hui, le gouvernement de l’Ontario a publié ses règlements relatifs au projet de loi 7, indiquant jusqu’où…

Plus

Les libéraux de l’ontario prennent un pas de l’avant important dans la préparation de la campagne électorale de 2026

TORONTO, ON – Aujourd’hui, plus de 600 libéraux de toute la province se sont réunis pour faire le point sur…

Plus