Déclaration de Steven Del Duca à l’occasion de la journée mondiale de la lutte contre la traite d’êtres humains

La traite des êtres humains est un crime odieux. L’exploitation des êtres humains est un acte méprisable et impitoyable.

Les plus vulnérables sont les jeunes femmes et les jeunes filles, en particulier les femmes et les jeunes filles autochtones, et les membres de la communauté LGTBQ2. Elles sont souvent victimes d’abus et d’exploitation sexuels.

C’est un problème croissant, et l’un des crimes qui se développent le plus rapidement dans le monde. Aucun pays n’est à l’abri des multiples facettes de son ampleur.

Nous devons rester vigilants, toujours, pour mettre fin à la pratique de la traite des êtres humains. Alors que les gouvernements fédéral et provinciaux prennent des mesures pour mettre fin à cette pratique, nous devons toujours travailler fort pour qu’aucune victime ne soit oubliée et que tous les trafiquants soient traduits en justice.

Aujourd’hui, en cette Journée mondiale de la lutte contre la traite d’êtres humains, nous réaffirmons notre engagement à mettre fin à cette pratique, à soutenir les victimes et à les aider à se reconstruire.

Doug Ford doit régler les retards de la Commission de la location immobilière

OTTAWA, ON – Lucille Collard, députée d’Ottawa-Vanier et cheffe parlementaire du Parti libéral de l’Ontario, demande à la province de…

Plus

Ford piétine les droits des patients avec le projet de loi 7

QUEEN’S PARK – Aujourd’hui, le gouvernement de l’Ontario a publié ses règlements relatifs au projet de loi 7, indiquant jusqu’où…

Plus

Les libéraux de l’ontario prennent un pas de l’avant important dans la préparation de la campagne électorale de 2026

TORONTO, ON – Aujourd’hui, plus de 600 libéraux de toute la province se sont réunis pour faire le point sur…

Plus