Des Services de Garde Pour Toutes Les Familles

Les libéraux de l’Ontario permettront aux familles d’économiser 17 000 $ en frais de garde

le 13 mai 2018
K3b9nqqkapuyhqow1526234608

TORONTO — Les libéraux de l’Ontario aideront toutes les familles de la province à avoir accès à des services de garde d’enfants de qualité et abordables en éliminant les frais du préscolaire à compter de 2020.

À la fête des Mères, la première ministre Kathleen Wynne était à North York pour parler du coût élevé des services de garde d’enfants et de la façon dont il force les parents, surtout les femmes, à prendre des décisions difficiles au sujet de leur famille et de leur carrière. Avec un investissement de 2,2 milliards de dollars sur trois ans, les libéraux de l’Ontario prévoient éliminer ces coûts de l’équation et ainsi financer publiquement les services de garde autorisés pour les enfants âgés de deux ans et demi et plus, et ce, jusqu’à ce qu’ils soient admissibles à entrer en maternelle ou au jardin d’enfants à temps plein. Cette mesure permettra aux familles d’économiser en moyenne 17 000 $ par enfant.

Le financement public des services de garde autorisés aide l’Ontario de deux façons importantes. Premièrement, les recherches démontrent que l’apprentissage précoce, par l’intermédiaire des services de garde, améliore le rendement académique des enfants leur vie durant. Deuxièmement, un préscolaire universel et abordable aidera plus de parents et de femmes à contribuer à l’économie croissante de la Province. Selon l’économiste Gordon Cleveland, environ 40 000 parents seraient en mesure de se joindre à temps plein à la population active de l’Ontario quand les services de garde d’enfants seront financés publiquement.

Tout en reconnaissant l’importance des services de garde, les libéraux de l’Ontario ont dit qu’ils s’engageraient aussi à :

  • Réduire le temps d’attente pour obtenir une place en garderie tout en augmentant le financement opérationnel dans tout le système grâce à un financement de 162,5 millions sur trois ans.
  • Appuyer l’amélioration de l’offre en services de garde pour les enfants âgés de 0 à 4 ans grâce à un investissement de 90 millions de dollars dès 2018-2019.
  • S’assurer que le salaire des personnes qui travaillent dans les services de garde s’harmonise à celui des éducateurs et des éducatrices en petite enfance qui travaillent dans les maternelles et les jardins d’enfants à temps plein.
  • Donner de l’expansion aux programmes de services de garde autorisés dans les communautés des Premières nations grâce à un investissement de 40 millions de dollars sur trois ans.
  • Créer des projets pilotes pour explorer de nouvelles façons d’offrir les services de garde, particulièrement aux parents qui travaillent pendant de longues heures ou par quarts ou aux parents qui se trouvent dans des situations de travail précaires.

Les conservateurs de Doug Ford, pour leur part, n’ont pas de plan pour les services de garde. Ils offriront un petit crédit d’impôt aux parents, mais couperont des milliards dans les services dont dépend la population – comme les soins de santé, l’éducation et le transport en commun – tout en récompensant les plus nantis grâce à des réductions inutiles de l’impôt des sociétés.

Le NPD a fait des promesses qu’il ne peut tenir dans le dossier des services de garde. Il n’a pas de plan pour créer suffisamment de places pour satisfaire à la demande et son approche envers les services de garde fera allonger les listes d’attente au lieu de les rétrécir. Le NPD n’a pas de plan pour renforcer l’économie de l’Ontario – laquelle soutient les services dont les gens dépendent – et prévoit d’accabler les entreprises de hausses substantielles des impôts.

Seuls les libéraux de l’Ontario possèdent un plan pour les services de garde d’enfants qui allégera véritablement le fardeau pour les familles. Il permettra aux familles d’économiser environ 17 000 $ par enfant et fera en sorte que les familles aient accès à des services de qualité quand et où elles en ont besoin. Le plan libéral élargit son régime public d’assurance-médicaments à une personne sur deux en Ontario, fait le plus gros investissement en santé mentale de l’histoire du Canada, crée une quantité record de services de transports en commun, augmente le financement des hôpitaux, aide plus de gens à fréquenter le collège ou l’université à l’aide de fonds publics. L’économie de l’Ontario est plus forte qu’elle ne l’a été depuis deux décennies, mais cette croissance et les services qu’elle finance courent un risque dans le cadre de la présente Élection.

Citation

« Quand vous êtes parent, vous faites face à de nombreuses demandes : vous voulez être présent pour vos enfants, votre partenaire, vos collègues – et c’est à ce moment-là que vous avez réellement besoin de soutien. Vous avez besoin de savoir que vous pouvez retourner au travail tout en sachant que votre enfant obtiendra le meilleur départ dans la vie. Les libéraux de l’Ontario ont un plan qui offre ce soutien, non pas en coupant dans les services comme les conservateurs ni en posant des gestes qui n’auront pas d’impact véritable comme la proposition du NPD. Notre plan, lorsqu’il s’agit des services de garde d’enfants, donnera des résultats concrets aux parents et à la génération ontarienne de demain. »
— Kathleen Wynne, première ministre de l’Ontario

Faits saillants

  • En Ontario, le pourvoyeur principal de soins moyen dépense plus de deux tiers de son salaire après impôt en services de garde d’enfants.
  • Depuis 2012-2013, le nombre de places en services de garde autorisés de l’Ontario est passé à plus de 406 000 – cela représente une hausse de 38 %.
  • Depuis le 1er septembre 2016, les libéraux de l’Ontario ont banni les frais de listes d’attente pour les centres de services de garde d’enfants et les agences de services de garde d’enfants à domicile.

 

Pour de plus amples renseignements :
communications@ontarioliberal.ca